les étudiants et l'alcool

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Topic Unique Re: les étudiants et l'alcool

Message par Dr Meyrignac le Mer 19 Mar 2008 - 16:57

L'alcoolique est celui qui entretient une relation pathologique avec l'alcool. Il en est dépendant psychiquement et/ou physiquement. Un consommateur d'alcool sur dix deviendra alcoolique. Un ivrogne n'a pas, à ma connaissance, de définition médicale. Disons que c'est un personnage.

Il faut peu de verres pour entrainer une amnésie. Le comportement du cerveau est modifié dès le premier verre d'alcool.

Encore un chiffre : une fille qui boit dans une soirée multiplie par 4 ses risques de se faire violer. C'est gai j'vous jure !

Je me souviens d'une demoiselle qui avait découvert sa grossesse sans avoir aucun souvenir de la conception ni de l'auteur des faits !

Dr Meyrignac
Personnel de l'université

Messages : 43
Sens de l'accueil 2 Appréciation des réponses 2
Inscription : 12/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Topic Unique Re: les étudiants et l'alcool

Message par Yadynn le Mer 19 Mar 2008 - 19:14

Je ne bois jamais, je n'aime pas du tout le goût de l'alcool et j'ai du mal à comprendre ce qu'on lui trouve (certainement parce que je n'ai jamais expérimenté l'ivresse).

J'ai une question sur les alcooliques : pourquoi continuent-ils de boire pour noyer leurs problèmes alors qu'il savent très bien que ce n'est qu'un leurre, que cela ne les soulage que le temps de l'ivresse ?
avatar
Yadynn
Je connais toute ma promo
Je connais toute ma promo

Féminin Messages : 262
Age : 32 Sens de l'accueil 83 Appréciation des réponses 83
Localisation : Saint-Denis Wesh !
Cursus : INSA Chimie
Association représentée Sonanbul, CinéCampus
Inscription : 14/09/2007
Je me suis présenté(e) dans la section appropriée :) Fait partie des 20 premiers inscrits !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Topic Unique Re: les étudiants et l'alcool

Message par AngelNight le Mer 19 Mar 2008 - 19:19

Pour moi idem, je ne bois jamais d'alcool. Toutes les boissons alcoolisé se limitent aux vins champagne, a la limite un petit punch le tout lors des fêtes, mais c'est tout.
De plus, je ne tiens pas à l'alcool...
Mais il y a des fois, lorsque je suis assez déprimé et que je suis à une fête de famille ou autre, j'ai tendance à boire pas mal, car l'alcool me rend un peu euphorique, rigole pour rien etc... mais sans plus...
D'un certain côté ca égaie un peu, ca fait oublier tes soucies... Smile
avatar
AngelNight
Chargé conseils
Chargé conseils

Masculin Messages : 2913
Age : 35 Sens de l'accueil 2985 Appréciation des réponses 363
Localisation : Antony
Cursus : Contrôleur Des finances publiques
Inscription : 25/01/2008
Je me suis présenté(e) dans la section appropriée :) Ce membre a posté plus de 1000 messages Ce membre a reçu le prix de l'accueil (Fac-here awards) Il n'est jamais trop tard (rendez-vous dans le topic de la nuit) Ce membre a voté pour plus de 20 sondages J'ai créé un sujet populaire (+ de 150 réponses)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Topic Unique Re: les étudiants et l'alcool

Message par Hehe le Mer 19 Mar 2008 - 19:22

C'est vrai que l'alcool permet des fois d'egayer un peu les repas de famille (ou au contraire verser vers le drame !) Mais si tout le monde a l'alcool joyeux ça permet des fois de passer de bonnes soirées...
Bon soit ya pas besoin d'alcool pour s'amuser heureusement ^^
avatar
Hehe
Habitué de Fac-here
Habitué de Fac-here

Messages : 312
Sens de l'accueil 37 Appréciation des réponses 10
Inscription : 11/02/2008
Je me suis présenté(e) dans la section appropriée :) Il n'est jamais trop tard (rendez-vous dans le topic de la nuit)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Topic Unique Re: les étudiants et l'alcool

Message par Dr Meyrignac le Mer 19 Mar 2008 - 21:41

Vos commentaires appellent quelques réponses, bien que je ne sois pas un spécialiste.
Pourquoi les alcooliques boivent : pour les mêmes raisons qui poussent les usagers des autres drogues à consommer : l'alcool crée une dépendance. Cette dépendance provoque une angoisse et un mal être d'une profondeur incroyable. L'alcoolique sait, quand il est lucide, que son comportement provoque sa perte, mais il sait surtout que la reprise de sa consommation mettra un terme immédiat à ses angoisses et ses souffrances. Les drogues agissent dans un endroit de notre cerveau qui gère les récompenses. C'est beaucoup plus fort que la volonté.

Pour ce qui est des soirées, je voudrais juste rappeler que 70 % des interventions de la police (de la petite injure au crime le plus crapuleux) ont pour cause une consommation d'alcool.
Pour ce qui est de s'amuser, l'alcool est un puissant désinhibiteur : il est beaucoup plus facile d'aborder la demoiselle de ses rêves avec un petit coup dans le nez. Est ce que l'haleine frelatée va plaire à la belle ??

Dr Meyrignac
Personnel de l'université

Messages : 43
Sens de l'accueil 2 Appréciation des réponses 2
Inscription : 12/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Topic Unique Re: les étudiants et l'alcool

Message par Hehe le Jeu 20 Mar 2008 - 11:02

Si la belle a l'haleine frelatée peut etre lol
avatar
Hehe
Habitué de Fac-here
Habitué de Fac-here

Messages : 312
Sens de l'accueil 37 Appréciation des réponses 10
Inscription : 11/02/2008
Je me suis présenté(e) dans la section appropriée :) Il n'est jamais trop tard (rendez-vous dans le topic de la nuit)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Topic Unique Re: les étudiants et l'alcool

Message par Twigg le Jeu 20 Mar 2008 - 13:57

Je pense pas que la plupart des etudiants qui boivent boivent parce qu'ils ont une dependance, ce serait plutôt la soirée qui veut ça, on est avec des amis il y a de l'alcool, les gens boivent donc on boit avec eux....

C'est vrai que c'est beaucoup plus facile "de tirer son coup" (desolée pour l'expression) quand la fille a un peu trop bu, alala le reveil aux côtés d'un(e) inconnu(e) combien de gens l'ont vecu ? ^^
avatar
Twigg
Owiiiiiiii x)
Owiiiiiiii x)

Féminin Messages : 1834
Age : 29 Sens de l'accueil 343 Appréciation des réponses 148
Localisation : Rouen
Campus :
  • Mont-Saint-Aignan,
Cursus : LLCE Anglais
Année : L1
Emploi : Photographe
Association représentée Le culte de Twigg
Inscription : 24/01/2008
Je me suis présenté(e) dans la section appropriée :) Ce membre a posté plus de 1000 messages Je suis sous Windows J'utilise Google Chrome Surf mobile avec Google Android Point fort en vie pratique Il n'est jamais trop tard (rendez-vous dans le topic de la nuit) Ce membre a été élu révélation de l'année (Fac-here awards) Ce membre a voté pour plus de 20 sondages Miss Cupcake J'ai créé un sujet populaire (+ de 150 réponses)

Voir le profil de l'utilisateur http://ohdeartwiggy.fr/blog/

Revenir en haut Aller en bas

Topic Unique Re: les étudiants et l'alcool

Message par llalahe le Jeu 20 Mar 2008 - 14:09

Vingt dieux! Un topic sur l'alcool et les étudiants...quel sujet truculent.
L'alcool est un problème lorsqu'il devient un exutoire à une pathologie (je pense surtout à la dépression), car il se nourrit de lui même. l'alcool fait "oublier" le mal être, qui revient encore plus fort lorsque les effets alcooliques disparaissent, donc on reboit, etc. Un cercle vicieux quoi. Il est rare de voir chez les étudiants une consommation pathologique de l'alcool, car on est encore dans une situation favorable au développement humain, loin d'une envie de destruction qui touche souvent les gens plus agés (perte d'emploi, sensation d'avoir raté sa vie, une belle mère aussi chiante que sa ronbière est laide,etc.)
Mais bon je ne suis pas spécialiste, juste témoin.
Les étudiants, dans leur majorité, picole, faut pas se leurrer, mais c'est plus dans un esprit festif que dans un esprit d'oubli. On boit en soirée, entre amis, rarement seul. Enfin je connais peu d'étudiant qui se mettent des misères tout seul. nAprés il y a le goût de l'alcool, on aime ou pas, mais il est vrai qu'une bonne cote rotie 93 c'est un plaisir pour le palais, surtout avec une côte de boeuf grillée à la cheminé et quelques patates braisées.
Ce qui tient le plus à l'alcoolisme des étudiants, et des jeunes en général, c'est le côté "social" de l'alcool. On boit en groupe, et celui qui boit le plus sans être ivre mort gagne une forme de respect, et c'est à force de boire qu'on tient, et donc on entre dans le désir d'être dans un groupe à travers un de ses moyens de sociabilité: l'alcool. On aurait été au XVIème siècle, ce serait en buvant du chocolat, c'était trés in à l'époque.
Et puis l'alcool, comme dit plus haut, est un désinhibiteur puissant. Que ce soit pour taquiner les donzelles ou s'acoquiner avec quelques vilains garçons, une petite rasade de gin (ou tout autre alcool, mais moi j'aime bien le gin) ça aide bien.
En tout cas, buvez tant que vous le voulez, jusqu'à vomir s'il le faut, tant que cela ne met la vie de personne en jeu et bien...ça vous regarde, et puis c'est toujours drôle un mec (et les filles s'est encore mieux) bourrés dans une soirée.
En espèrant ne pas m'être trop égaré.
In vino veritas, carpe diem populi!!!!!
avatar
llalahe
Premiers cours en amphi
Premiers cours en amphi

Masculin Messages : 12
Age : 34 Sens de l'accueil 12 Appréciation des réponses 12
Localisation : Mont Saint Aignan
Cursus : Histoire
Inscription : 23/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Topic Unique Re: les étudiants et l'alcool

Message par nico.sav le Jeu 20 Mar 2008 - 14:21

Hachiko a écrit:C'est vrai que c'est beaucoup plus facile "de tirer son coup" (desolée pour l'expression) quand la fille a un peu trop bu, alala le reveil aux côtés d'un(e) inconnu(e) combien de gens l'ont vecu ? ^^

C'est vécu? coffee rien

Plus sérieusement, j'ai un peu du mal à comprendre comment les gens peuvent boire de l'alcool, j'ai essayé des alcools pas fort du tout, ou bien des alcools supers dilués et il me faut 20min pour boire le verre composé de 90% de jus d'orange ou de jus de pommes avec le reste de vodka...

Les gens me regardent bizarrement quand je dis que je peux passer une soirée entre amis sans picoler et m'amuser quand même...
avatar
nico.sav
Je veux pas changer de rang !
Je veux pas changer de rang !

Masculin Messages : 1921
Age : 30 Sens de l'accueil 404 Appréciation des réponses 49
Localisation : Rouen près du CHU
Cursus : Recherche d'emploi
Inscription : 19/11/2007
Je me suis présenté(e) dans la section appropriée :) Ce membre a posté plus de 1000 messages Point fort en assos étudiantes Il n'est jamais trop tard (rendez-vous dans le topic de la nuit) Ce membre a voté pour plus de 20 sondages J'ai fêté Halloween sur le forum ! Ce membre a été élu le plus zen (Fac-here awards) J'ai créé un sujet populaire (+ de 150 réponses)

Voir le profil de l'utilisateur http://info.rouen.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Topic Unique Re: les étudiants et l'alcool

Message par Twigg le Jeu 20 Mar 2008 - 14:27

C'est vrai que c'est beaucoup plus facile "de tirer son coup" (desolée pour l'expression) quand la fille a un peu trop bu, alala le reveil aux côtés d'un(e) inconnu(e) combien de gens l'ont vecu ? ^^

Lol heureusement non ! Je bosi (moderement) en soirée lorsque je suis avec des gens que je connais bien, sinon je en bois pas du tout ^^

Les gens me regardent bizarrement quand je dis que je peux passer une soirée entre amis sans picoler et m'amuser quand même...

Oui c'est vrai que generalement quand on dis ça tu passe presque pour un martien, ou un coincé qui ne sais pas s'amuser.
Avec de sgens qui fument pas mal de cigarette qui fait rire, quand tu dis que tu ne fume pas et même pas la cigarette, tu as l'impression qu'ils pensent : la vache elle a pas beaucoup du sortir dans sa vie !

Enfin, dis toi que eux boivent beaucoup mais finiront peut-être leur vie tôt car ils ont voulu boire pour s'amuser....

Je sais c'est ptet mechant mais bon, je vois pas du tout pourquoi il faudrait absolument boire pour s'amuser, rire...

Les comiques donnent pas d'alcool avant leurs spectacles, et on rit quand même !
avatar
Twigg
Owiiiiiiii x)
Owiiiiiiii x)

Féminin Messages : 1834
Age : 29 Sens de l'accueil 343 Appréciation des réponses 148
Localisation : Rouen
Campus :
  • Mont-Saint-Aignan,
Cursus : LLCE Anglais
Année : L1
Emploi : Photographe
Association représentée Le culte de Twigg
Inscription : 24/01/2008
Je me suis présenté(e) dans la section appropriée :) Ce membre a posté plus de 1000 messages Je suis sous Windows J'utilise Google Chrome Surf mobile avec Google Android Point fort en vie pratique Il n'est jamais trop tard (rendez-vous dans le topic de la nuit) Ce membre a été élu révélation de l'année (Fac-here awards) Ce membre a voté pour plus de 20 sondages Miss Cupcake J'ai créé un sujet populaire (+ de 150 réponses)

Voir le profil de l'utilisateur http://ohdeartwiggy.fr/blog/

Revenir en haut Aller en bas

Topic Unique Re: les étudiants et l'alcool

Message par Dr Meyrignac le Jeu 20 Mar 2008 - 16:21

D'après nos statistiques, l'alcoolisme chez les étudiants n'est pas si rare que ça. Il est plus fréquent et plus précoce chez les garçons que chez les filles : bravo les filles !
En revanche, elles consomment plus de médicaments. Chacun son truc.

L'alcoolisation festive (modèle étudiant) est un mode d'entrée dans l'alcoolisme.

Question : combien de temps après une bonne cuite peut on conduire (alcoolémie : 2 gr) ?
Même question avec un peu de cannabis (disons chichons par semaine) ??

Dr Meyrignac
Personnel de l'université

Messages : 43
Sens de l'accueil 2 Appréciation des réponses 2
Inscription : 12/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Topic Unique Re: les étudiants et l'alcool

Message par ProdigiousJay le Jeu 20 Mar 2008 - 16:30

nico.sav a écrit:il me faut 20min pour boire le verre composé de 90% de jus d'orange ou de jus de pommes avec le reste de vodka...

Ah ! Ne jamais diluer la vodka avec des jus de fruits, il faut la boire en petite quantité et cul sec, puis crier "VODKA" !

Sinon, il est vrai que l'alcool facilite le contact, mais cela n'est-ce pas du à un problème sociologique ? On se met tellement de barrières, on dit que ça ne se fait pas de draguer à tout va, de penser de façon purement primitive et de vouloir sauter tout ce qui bouge, qu'il faut une certaine pudeur, quand on vit en société, on est censé se comporter comme des asexué ! On se déshumanise en quelque sorte, nos instincts primaires sont inondés de tout un tas de principes sociologiques et culturels qui nous empêche de nous épanouir et donc nous complexe et nous renferme sur nous même. L'alcool enlève toute ses barrière crées par l'homme, l'alcool est pour moi ce que je suis réellement et non ce que je deviens en en buvant.
avatar
ProdigiousJay
Je mange au RU
Je mange au RU

Masculin Messages : 88
Age : 31 Sens de l'accueil 7 Appréciation des réponses 7
Localisation : La ville au 100 clochers
Cursus : L1 Droit
Inscription : 29/02/2008
Je me suis présenté(e) dans la section appropriée :)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Topic Unique Re: les étudiants et l'alcool

Message par Yadynn le Jeu 20 Mar 2008 - 17:27

nico.sav a écrit:Plus sérieusement, j'ai un peu du mal à comprendre comment les gens peuvent boire de l'alcool, j'ai essayé des alcools pas fort du tout, ou bien des alcools supers dilués et il me faut 20min pour boire le verre composé de 90% de jus d'orange ou de jus de pommes avec le reste de vodka...

Les gens me regardent bizarrement quand je dis que je peux passer une soirée entre amis sans picoler et m'amuser quand même...

Exactement pareil, je me reconnais bien là dedans ! Souvent même je suis trop écoeurée pour finir le verre (le seul verre que j'ai réussi à finir dans ma vie c'était ... un kir... :^^! )


Pour la question : Je pense qu'au lendemain d'une bonne cuite on est pas encore en état de conduire, je pense qu'il faut une bonne nuit supplémentaire pour reconduire, donc environ 24h plus tard.

Pour le pétard je pense que c'est moins long mais ne fumant pas moi même je peux pas dire quand on reprend entièrement controle de ses capacités.
avatar
Yadynn
Je connais toute ma promo
Je connais toute ma promo

Féminin Messages : 262
Age : 32 Sens de l'accueil 83 Appréciation des réponses 83
Localisation : Saint-Denis Wesh !
Cursus : INSA Chimie
Association représentée Sonanbul, CinéCampus
Inscription : 14/09/2007
Je me suis présenté(e) dans la section appropriée :) Fait partie des 20 premiers inscrits !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Topic Unique Re: les étudiants et l'alcool

Message par Dr Meyrignac le Jeu 20 Mar 2008 - 19:18

Bonne réponse pour la première partie de la question ; on perd 0.1 gr par heure. 2 gr = 20 heures (quelques personnes métabolisent plus ou moins vite, c'est génétique, l'alimentation et la corpulence influencent peu l'élimination).

Pour la seconde partie, je me rends compte que ma question est incomplète : il fallait lire :
trois pétards par semaine : au bout de combien de temps peut prendre le volant (ou le guidon) ??
La question reste ouverte.
A bientôt !

Dr Meyrignac
Personnel de l'université

Messages : 43
Sens de l'accueil 2 Appréciation des réponses 2
Inscription : 12/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Topic Unique Re: les étudiants et l'alcool

Message par nico.sav le Jeu 20 Mar 2008 - 21:57

Yadynn a écrit:
Exactement pareil, je me reconnais bien là dedans ! Souvent même je suis trop écoeurée pour finir le verre (le seul verre que j'ai réussi à finir dans ma vie c'était ... un kir... :^^! )

Je suis même écoeuré avant la première gorgée, par l'odeur, je finis mon verre pour le finir, mais j'en reprends jamais...en gros, quand on me dit : "aller vas y goûte tu vas aimer" je veux bien essayer, je regrette trèèèès vite!
avatar
nico.sav
Je veux pas changer de rang !
Je veux pas changer de rang !

Masculin Messages : 1921
Age : 30 Sens de l'accueil 404 Appréciation des réponses 49
Localisation : Rouen près du CHU
Cursus : Recherche d'emploi
Inscription : 19/11/2007
Je me suis présenté(e) dans la section appropriée :) Ce membre a posté plus de 1000 messages Point fort en assos étudiantes Il n'est jamais trop tard (rendez-vous dans le topic de la nuit) Ce membre a voté pour plus de 20 sondages J'ai fêté Halloween sur le forum ! Ce membre a été élu le plus zen (Fac-here awards) J'ai créé un sujet populaire (+ de 150 réponses)

Voir le profil de l'utilisateur http://info.rouen.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Topic Unique Re: les étudiants et l'alcool

Message par Dr Meyrignac le Ven 21 Mar 2008 - 8:51

Réponse pour Maya :
Le coma éthylique est défini par une rupture de la conscience : le contact est impossible à établir, les réponses sont inadaptées, confuses. La somnolence n'induit pas ces modifications, les réponses sont plus adaptées. Attention, les différences sont parfois minces. Pour un sujet inconscient : c'est facile, pour un sujet confus, c'est plus difficile. La bonne attitude consiste à placer l'individu en position latérale de sécurité : le risque est l'inhalation des régurgitations (bon appétit !). IL NE FAUT JAMAIS LAISSER SEUL UN COMA ÉTHYLIQUE. Il faut toujours appeler les secours. Votre responsabilité peut être engagée si ça tourne mal.
L'amnésie qui suit une soirée arrosée est provoquée par des doses très faibles d'alcool. Elle est présente bien avant le coma (d'où les affaires médico légales).

J'apprends donc que des fêtes sans alcool seraient possibles ! J'attends vos témoignages.
Bonne journée.

Dr Meyrignac
Personnel de l'université

Messages : 43
Sens de l'accueil 2 Appréciation des réponses 2
Inscription : 12/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Topic Unique Re: les étudiants et l'alcool

Message par Maïky le Ven 21 Mar 2008 - 18:26

Dr Meyrignac a écrit:J'apprends donc que des fêtes sans alcool seraient possibles ! J'attends vos témoignages.

Au dela, c'est parfois l'alcool qui plombe les soirées : Entre petits désagréments et autres dérapages, sans parler des jeux à boire qui divisent les gens en deux groupes...
avatar
Maïky
Bättre brödlös än rådlös
Bättre brödlös än rådlös

Masculin Messages : 12095
Age : 31 Sens de l'accueil 11762 Appréciation des réponses 518
Localisation : Au boulot
Campus :
  • Mont-Saint-Aignan,
  • Pasteur,
Cursus : Droit... non, travers
Emploi : Animateur culturel
Inscription : 30/07/2007
Je me suis présenté(e) dans la section appropriée :) Fait partie des 20 premiers inscrits ! Ce membre a posté plus de 10000 messages Je suis sous Windows J'utilise Opera Surf mobile avec Google Android Point fort en actu étudiante Ce membre a reçu le prix de l'accueil (Fac-here awards) Il n'est jamais trop tard (rendez-vous dans le topic de la nuit) J'ai parcouru l'actualité étudiante dans son ensemble Déjà cinq jeux créés J'ai participé aux 10 sujets indispensables ! Ce membre a voté pour plus de 20 sondages Mieux vaut tard que jamais ! J'ai joué au hockey en baskets sur la glace pour un tournoi étudiant officiel J'ai fêté Halloween sur le forum ! Du tac au tac ! 21st century crooners J'ai créé un sujet populaire (+ de 150 réponses)

Voir le profil de l'utilisateur http://myworld.ebay.fr/mickho76

Revenir en haut Aller en bas

Topic Unique Re: les étudiants et l'alcool

Message par nico.sav le Ven 21 Mar 2008 - 19:47

Dr Meyrignac a écrit:J'apprends donc que des fêtes sans alcool seraient possibles ! J'attends vos témoignages.
Bonne journée.

Il suffit de faire des évènements un minimum sérieux, je prends mon exemple : des soirées jeux de rôles où l'alcool est plutôt déconseillé pour ne pas être trop embrouillé, des conventions quelconques, c'est sûr que si on va en boîte de nuit, (pardonnez moi l'expression) on se fait vite ch***. Alors faut bien faire quelque chose....

Je fréquentais un groupe d'étudiants, il y a 3ans, qui était dans l'idée d'essayer un peu tout ce qu'il existait pour planer...j'ai rapidement arrêter de participer à leurs soirées, si il faut être drogué pour s'apprécier, ça ne vaut pas la peine de se fréquenter...

S'amuser sans alcools? venez à la prochaine partie de Loup Garou proposé par sonanbul, les conventions de jeux de rôles qui vont s'organiser dans le courant de l'année (bon ok je fais ma pub un peu mais bon :P ) et vous verrez bien...(d'ailleurs venez voir un peu tous les évènements culturelles sur la fac, il n'y a pas que des beuveries en boite de nuit ou bien entre amis, je ne parle pas que pour Dr Meyrignac mais pour tout ceux qui pensent qu'on peut pas s'amuser sans alcools...)

Enfin voilà, pour moi l'alcool ne sert pas à grand chose et on peut très bien s'en passer si on s'en donne les moyens (un peu d'imagination suffit Wink )
avatar
nico.sav
Je veux pas changer de rang !
Je veux pas changer de rang !

Masculin Messages : 1921
Age : 30 Sens de l'accueil 404 Appréciation des réponses 49
Localisation : Rouen près du CHU
Cursus : Recherche d'emploi
Inscription : 19/11/2007
Je me suis présenté(e) dans la section appropriée :) Ce membre a posté plus de 1000 messages Point fort en assos étudiantes Il n'est jamais trop tard (rendez-vous dans le topic de la nuit) Ce membre a voté pour plus de 20 sondages J'ai fêté Halloween sur le forum ! Ce membre a été élu le plus zen (Fac-here awards) J'ai créé un sujet populaire (+ de 150 réponses)

Voir le profil de l'utilisateur http://info.rouen.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Topic Unique Re: les étudiants et l'alcool

Message par Théo le Ven 21 Mar 2008 - 21:33

Dr Meyrignac a écrit:J'apprends donc que des fêtes sans alcool seraient possibles ! J'attends vos témoignages.
Ce topic m'intéresse pas mal, et je rebondis sur cette phrase pour passer mon coup de gueule :

Marre de me trouver dans des soirées où le préalable à une bonne intégration est la consommation d'une canette de bière !

Vous l'aurez compris, je bois très rarement, et à chaque fois, c'est histoire de pas laisser mes compagnons de route "seuls" avec leur verre (ou plutôt ne pas me retrouver seul sans). Et quand je bois, c'est un verre sinon deux, pas plus ; je n'aime pas le goût de l'alcool à de rares exceptions près.
C'est la raison principale pour laquelle je fréquente très peu les soirées : à chaque fois, l'alcool a complètement investi les lieux, et dès 23h on croise des ivrognes qui savent pas se tenir et qui sentent la bibine à trois mètres.

Impossible de parler tranquillement avec quelqu'un (et même de draguer, d'ailleurs ^^) sans avoir un verre pour faire bien.
À ma dernière grosse soirée, j'en avais tellement jusque là des incitations de mes camarades (que je ne connaissais absolument pas, mais c'est pas grave, les situations absurdes sont légion en soirée ...) que j'ai fini par m'armer d'un verre de limonade ... Pour avoir droit aux regards de travers.
Le pire, c'est que cette situation vous paraît, pour majorité, totalement normale ... Alors qu'avouez ... C'est absurde !

Il n'est pas interdit de boire, c'est sûr, le problème c'est qu'on a l'impression qu'il est défendu de ne pas boire ...
La phrase peut d'ailleurs se reporter aux soirées : quand je dis que je n'aime pas trop fréquenter les soirées, on me regarde comme si j'étais le dernier des ploucs même pas à la mode.

L'association automatique alcool/esprit de fête est très déplacée, sinon inepte je trouve.
Il est bien sûr compréhensible que la bringue ou tout autre affilié soit considéré comme moyen d'évasion, ce que je fustige c'est le sentiment d'obligation

-> Vous connaissez, vous aussi, les "mais bien sûr c'est ton droit de ne pas boire" vachement franc (en début de soirée) puis le "rooooh mec vas-y prends en une petite ! Mais décoince-toi !" une fois la personne pré-citée bourrée ?

lol
avatar
Théo
Premiers TD
Premiers TD

Masculin Messages : 31
Age : 30 Sens de l'accueil 3 Appréciation des réponses 0
Localisation : Rouen ou Le Havre
Cursus : DUFIS
Inscription : 20/03/2008
Je me suis présenté(e) dans la section appropriée :)

Voir le profil de l'utilisateur http://libre-expression.bbgraph.com

Revenir en haut Aller en bas

Topic Unique Re: les étudiants et l'alcool

Message par Dr Meyrignac le Ven 21 Mar 2008 - 22:58

Merci pour vos témoignages très intéressants.
Si vous avez des questions sur l'alcool, n'hésitez pas !
Si je ne connais pas la réponse, je connais des gens qui la connaissent. hic

A bientôt.

Dr Meyrignac
Personnel de l'université

Messages : 43
Sens de l'accueil 2 Appréciation des réponses 2
Inscription : 12/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Topic Unique Re: les étudiants et l'alcool

Message par AngelNight le Sam 22 Mar 2008 - 12:20

Je suis 100% d'accord avec toi Théo. Tu as énoncé aussi ce que je pensai.
Pas mal de mes ami(e)s m'ont aussi durant des soirées essayé de me faire boire de l'alcool, parce qu'ils savent que je ne tiens pas à l'alcool et que je ne bois pas etc...
Je trouve qu'un tel comportement est irresponsable. Malheureusement il y en a beaucoup.
Donc on a l'impression en effet que s'il y a pas d'alcool, on s'amuse pas. C'est pas vrai, on peut s'amuser et rigoler sans tout cela, et surtout boire avec modération pour les grandes occasions surtout.
Evidement, je me laisse pas faire en général, mais on a l'impression que c'est limite l'obligation. Boire devient donc une norme dans les fêtes, et je trouve cela très grave.
avatar
AngelNight
Chargé conseils
Chargé conseils

Masculin Messages : 2913
Age : 35 Sens de l'accueil 2985 Appréciation des réponses 363
Localisation : Antony
Cursus : Contrôleur Des finances publiques
Inscription : 25/01/2008
Je me suis présenté(e) dans la section appropriée :) Ce membre a posté plus de 1000 messages Ce membre a reçu le prix de l'accueil (Fac-here awards) Il n'est jamais trop tard (rendez-vous dans le topic de la nuit) Ce membre a voté pour plus de 20 sondages J'ai créé un sujet populaire (+ de 150 réponses)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Topic Unique Re: les étudiants et l'alcool

Message par Maïky le Sam 22 Mar 2008 - 21:27

Faut pas non plus entrer dans la diabolisation, comme on le fait pour l'interdiction de fumer.

Y'a certes un problème de respect de ceux qui ne boivent pas, mais ça a pas mal changé sur ce point : Combien de fois on m'a dit "ah c'est bien des gens comme toi il en faudrait +" au sujet du retour à la maison en voiture... Celui qui ne boit pas n'est plus forcément différent... et "pas drôle" (transmettez à vos amis Wink ) pour peu qu'il ait le permis de conduire !!

lol
avatar
Maïky
Bättre brödlös än rådlös
Bättre brödlös än rådlös

Masculin Messages : 12095
Age : 31 Sens de l'accueil 11762 Appréciation des réponses 518
Localisation : Au boulot
Campus :
  • Mont-Saint-Aignan,
  • Pasteur,
Cursus : Droit... non, travers
Emploi : Animateur culturel
Inscription : 30/07/2007
Je me suis présenté(e) dans la section appropriée :) Fait partie des 20 premiers inscrits ! Ce membre a posté plus de 10000 messages Je suis sous Windows J'utilise Opera Surf mobile avec Google Android Point fort en actu étudiante Ce membre a reçu le prix de l'accueil (Fac-here awards) Il n'est jamais trop tard (rendez-vous dans le topic de la nuit) J'ai parcouru l'actualité étudiante dans son ensemble Déjà cinq jeux créés J'ai participé aux 10 sujets indispensables ! Ce membre a voté pour plus de 20 sondages Mieux vaut tard que jamais ! J'ai joué au hockey en baskets sur la glace pour un tournoi étudiant officiel J'ai fêté Halloween sur le forum ! Du tac au tac ! 21st century crooners J'ai créé un sujet populaire (+ de 150 réponses)

Voir le profil de l'utilisateur http://myworld.ebay.fr/mickho76

Revenir en haut Aller en bas

Topic Unique Re: les étudiants et l'alcool

Message par Dr Meyrignac le Sam 22 Mar 2008 - 22:51

Tout à fait d'accord pour éviter la diabolisation. L'alcool fait partie de notre société depuis qu'elle existe. Encore une fois, ce n'est l'alcool le problème. Le problème, c'est le mésusage !

J'aimerais partager l'optimisme de Maïky sur l'évolution favorable de la considération portée à ceux qui boivent suffisamment peu pour raccompagner les autres.
Reconnaissants ou interessés ?

Allez, on y croit !

Dr Meyrignac
Personnel de l'université

Messages : 43
Sens de l'accueil 2 Appréciation des réponses 2
Inscription : 12/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Topic Unique Re: les étudiants et l'alcool

Message par Hehe le Dim 23 Mar 2008 - 11:07

On peut boire et s'amuser, pas boire et s'amuser...

On peut faire des soirées ou certains boivent et d'autres pas et ça se passe tres bien... Tout est dans la quantité !
avatar
Hehe
Habitué de Fac-here
Habitué de Fac-here

Messages : 312
Sens de l'accueil 37 Appréciation des réponses 10
Inscription : 11/02/2008
Je me suis présenté(e) dans la section appropriée :) Il n'est jamais trop tard (rendez-vous dans le topic de la nuit)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Topic Unique Re: les étudiants et l'alcool

Message par schoe le Dim 23 Mar 2008 - 16:12

salut

Dr Meyrignac, ce topic est très intéressant . pouviez vous nous donner des adresses pour les étudiants et les non étudiants qui se posent des questions des questions sur leurs consommations perso et qui se demande si il y a pas danger pour eux. car j'imagine que certains étudiants lisent ce topic mais préféreraient en parler individuellement à des professionnelles ou des associations sur rouen. hic
avatar
schoe
Administrateur asso
Administrateur asso

Messages : 375
Sens de l'accueil 215 Appréciation des réponses 84
Inscription : 05/09/2007
Je me suis présenté(e) dans la section appropriée :) Fait partie des 20 premiers inscrits ! Il n'est jamais trop tard (rendez-vous dans le topic de la nuit) J'ai créé un sujet populaire (+ de 150 réponses)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Topic Unique Re: les étudiants et l'alcool

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum